70.000 images Pédophiles

Montpellier : le quadragénaire avait téléchargé 70 000 images pédophiles

Montpellier : le quadragénaire avait téléchargé 70 000 images pédophiles

Les consultations se sont étalées de 2009 à 2014, avec un avertissement en 2013

Pendant cinq ans, il avait téléchargé et diffusé des photos et vidéos mettant sexuellement en scène des enfants. Le tribunal correctionnel de Montpellier a condamné ce Lunellois à huit mois d’emprisonnement avec sursis et obligation de se soigner.

Soixante-dix mille fichiers. C’est le nombre de photos et vidéos pédo-pornographiques retrouvées sur l’ordinateur de ce presque quadragénaire, père de deux enfants, par le service allemand d’Interpol en octobre 2014.

Un premier avertissement en 2013

Présenté cette semaine au tribunal de Montpellier, il « essaie aujourd’hui de trouver une explication » à ces consultations internet illégales qui ont duré de 2009 à 2014, et ce malgré un premier avertissement en 2013.

« Je sais que c’est minable, je regrette sincèrement », souffle-t-il, tête baissée. De larges plaques rouges s’étendent sur son cou à mesure qu’il s’exprime. La présidente Laporte tente de résumer sa défense. « Vous n’avez pas d’attirance particulière pour les enfants. Ces images vous renvoyaient à votre première relation sexuelle, à 13 ans, avec une petite fille de 11 ans, c’est ça ? »

« Je suis en dessous de tout »

Le prévenu acquiesce sans un mot, les épaules affaissées. « Vous voulez dire quoi, aujourd’hui ? », poursuit la magistrate. « J’essaie de comprendre. C’est minable, répète-t-il. Je suis en dessous de tout. » »Vous avez donné des cours de guitare, été surveillant d’école primaire. Est-ce que voir une petite fille dans la rue, ça vous excite ? »

« Non, non, pas du tout », repousse vigoureusement l’homme pour qui l’interpellation aurait été un déclic. »Il a réalisé qu’il était le dernier rouage d’une activité délinquante mettant en danger des enfants. Il a pris conscience qu’il participait indirectement à ce système », assure son avocate.

« Une curiosité morbide »

Pour évoquer cette « curiosité morbide », elle cite l’expert qui, outre « un comportement sexuel entre névrose et perversion », décrit un homme « qui cherche inconsciemment à se punir de quelque chose » en visionnant, selon le prévenu, « sans excitation », des images qui provoquaient chez lui « un sentiment de dégoût insupportable ».

Inscription au fichier

« Il paraît sincère quand il affirme n’avoir aucune attirance pour les enfants », conclut le procureur. Le tribunal a suivi ses réquisitions en condamnant ce Lunellois à huit mois d’emprisonnement avec sursis et l’obligation de se soigner. Il s’est également vu inscrire au fichier des auteurs d’infractions sexuelles et violentes. « Une sanction lourde, a rappelé la présidente. Jusqu’à la fin de votre vie, vous devrez pointer tous les ans à la gendarmerie et prévenir de tout changement d’adresse. »

Source : Midi Libre

Le 30/03/15 by Francky.

franck
About franck 2199 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire