C’est la première image de « Satan 2 », un missile capable de raser un pays

Le centre balistique russe Makeev a dévoilé un premier cliché de « Satan 2 » (RS-28 Sarmat), son futur missile capable à lui seul de détruire un pays de la taille de la France.

Le nouveau missile devrait entrer en service au plus tard en 2020. © afp.

« Conformément au décret gouvernemental sur la commande publique de défense pour 2010 et la période prévisionnelle 2012-2013, le centre Makeev a été chargé de concevoir le missile de croisière Sarmat […] Ce complexe stratégique est conçu pour remplir efficacement les tâches de dissuasion nucléaire des forces stratégiques russes », souligne le centre en légende du cliché (voir sous l’article).

Un test concluant
D’après Direct Matin et The Sun, Satan 2 est destiné à remplacer les missiles vieillissants R-36M. Il a été testé cet été avec succès par les autorités russes.

2020
La capacité d’action de « Satan 2 » est de 10.000 kilomètres. Il peut contenir jusqu’à à douze têtes nucléaires. Dit autrement: ce missile nucléaire pourrait raser « le Texas ou la France » en quelques secondes. La Russie espère qu’il entrera en service dès 2020. Aucune technologie de défense antimissile n’est en mesure de l’arrêter et il est aussi équipé d’une technologie furtive pour tromper les systèmes radars ennemis.

Source: 7sur7.be

(Merci Nico pour l’info)

Le 26//16 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire