Cette vache avait tellement peur qu’elle a commencé à pleurer… (Vidéo)

Emma est une vache laitière allemande, qui était nerveuse et troublée. Un matin, très tôt, elle fut placée dans une remorque et quitta son domicile. Par peur des représailles, elle se mit à verser des larmes. Elle ignorait totalement où on l’emmenait.

Sa vie fut littéralement bouleversée, mais la tristesse finit par s’atténuer. Les incertitudes laissèrent progressivement place à un réel optimisme quand elle fut relâchée au Sanctuaire Rhein-Berg Kuhrettung, en Allemagne. Les caractéristiques naturelles du sanctuaire sont variées, alternant collines, pelouses et d’autres vaches tout comme elle.

À son arrivée, d’autres vaches sont venues l’accueillir.

Elles se sont mises autour d’elle avec enthousiasme, comme pour dire: ’Ne t’inquiète pas, ça va aller. Bienvenue à la maison’. À la fin de la courte vidéo ci-dessous, Emma est heureuse comme un poisson dans l’eau. Elle s’est instantanément intégrée dans sa nouvelle famille, et s’est mise à gambader avec elle.

vache2

Emma aurait probablement été envoyée à l’abattoir, l’une des pires morts qui puissent exister . Au lieu de cela, un groupe de défense des droits des animaux lui a offert une nouvelle vie et a assuré qu’elle pourrait vivre le restant de ses jours en paix.

C’est une fin heureuse comme on aimerait en voir plus souvent.

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire en français

Par Sandra Véringa

Source : Esprit Science et Métaphysiques via coolneeds.com

Le 12/12/15 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire