Cette vidéo circule beaucoup sur internet en ce moment. Elle vous fera remettre en question de nombreuses choses.

remettre en question

Quand vous allez regarder la vidéo  postée ci-dessous, vous y verrez une variété de conférenciers, de toutes origines raciales et culturelles, venus donner un bout de discours. Un aspect important: nous ne sommes pas ce à quoi nous ressemblons. Nous détenons bien plus de choses en nous en tant qu’individus que ce que notre apparence reflète, que ce que nous mettons en pratique dans la religion, que l’endroit où nous sommes nés; au-delà de ces concepts nous ne sommes qu’une seule même personne. Nous sommes des êtres humains.

Alors, quand nous jugeons quelqu’un en nous basant sur son apparence, nous passons à côté de l’être incroyable qui existe derrière l’apparence. C’est à la fois une occasion perdue de notre part et une injustice pour les autres, leur retirant le droit d’être reconnus en tant que personne entière et complète.

Cela me rappelle une histoire.

Un homme venait d’une petite ville du  nord de la Colombie-Britannique (nord-ouest du Canada), où il y a très peu de diversité culturelle. Quand il est arrivé à Paris, il a commencé à travailler comme serveur dans un restaurant italien et a été présenté à plusieurs cuisiniers Sri-lankais et indiens . Il se souvient avoir pensé, je ne vais jamais réussir à me souvenir de leurs noms et je ne vais probablement rien avoir en commun avec eux de toute façon. Ce n’était pas qu’il était raciste, mais il n’avait jamais été exposé à d’autres cultures qui étaient très différentes de la sienne. Et quand il a appris à les connaître, il s’est rendu compte que tous ses préjugés étaient idiots, et que la seule chose qui les séparait était leur apparence.

 

Cette vidéo  vous fera remettre en question de nombreuses choses :

Comme la vidéo le montre clairement, lorsque nous jugeons quelqu’un sur son origine, nous sommes inconsciemment en train de mettre des distances, parce qu’ils sont «différents». Cela semble assez ridicule quand c’est dit de cette façon, non? La raison de cette séparation est basée uniquement sur des étiquettes et c’est à cause de cela que nous faisons la guerre les uns contre les autres.

C’est ridicule, et cela attire notre attention sur l’influence des médias dans le fait de nous tenir séparés, en mettant la haine et le blâme sur de nombreuses autres religions.

Lorsque vous vous rendez compte que ce ne sont que des clichés ou étiquettes, donnés par la société, un profond changement se produit. Vous commencez à remettre en question les lignes qui nous divisent à la fois psychologiquement et même physiquement sur nos cartes.

Peut-être il existe des alternatives aux crises auxquelles nous sommes confrontés dans le monde d’aujourd’hui et que les étiquettes ne sont qu’une couverture parce que nous sommes convaincus depuis longtemps que nous sommes tous séparés les uns des autres.

Nous étions censés être libres et ce ne sera le cas que lorsque nous arrêterons de vivre et de penser avec des barrières, que nous serons vraiment capables de nous voir pour qui nous sommes réellement.

Participez à la discussion! Qu’en pensez-vous? Sommes-nous réellement différents, ou est-ce seulement notre apparence? S’il vous plaît partagez vos impressions ci-dessous.

Source : Esprit Science et Métaphysiques (Sandra Véringa)

Le 31/01/16 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire