Charlie Hebdo: les (mauvaises) théories du complot

DES RÉTROVISEURS QUI CHANGENT DE COULEUR, UNE VIDÉO PRISE POUR UN MONTAGE, UNE ERREUR DES TERRORISTES « TROP GROSSE POUR ÊTRE VRAIE »… DES INTERNAUTES IMAGINENT ÊTRE « MANIPULÉS » APRÈS L’ATTENTAT CONTRE CHARLIE HEBDO. UN CLASSIQUE.

Charlie Hebdo: les (mauvaises) théories du complot

Certains ont cru voir les rétroviseurs du véhicule emprunté par les terroristes changer de couleur. Ils étaient en fait simplement chromés…

Voir l'image sur Twitter

Les rétroviseurs qui changeraient de couleur

Invraisemblable: certains observateurs ont affirmé, images à l’appui, que le véhicule Citroën emprunté par les terroristes mercredi n’était pas celui qui a été retrouvé rue de Meaux quelques heures après la tuerie à Charlie Hebdo. En effet, les rétroviseurs « blancs » au moment de l’attaque seraient devenus « noirs », selon eux.

Voir l'image sur Twitter

L’explication est en fait très simple: il s’agit tout bonnement de rétroviseurs chromés. Selon l’exposition à la lumière, ils brillent donc plus ou moins. La preuve avec ces deux images prises au même endroit, des deux côtés de la voiture.

Voir l'image sur Twitter

Le policier mort? « Un fake »

Des images de la froide exécution d’un policier à terre par l’un des terroristes circulent sur le web depuis mercredi après-midi. Parce qu’il n’y aurait « pas de sang » visible et que le corps du policier resterait inerte, la scène ne serait pas crédible une fois de plus, selon certains internautes résolument conspirationnistes.

La réalié est, malheureusmeent, tout autre. L’agent Ahmed Merabet est bel et bien mort dans l’exercice de ses fonctions, comment des dizaines d’internautes se sont empressés de le signaler. « Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’effusion de sang que ce n’est pas vrai », soupire ainsi Paolo sur un post Facebook qui relaye la vidéo. « On n’est pas dans un film… »

 

La carte d’identité perdue, trop gros pour être vrai

Autre point qui agace les sceptiques: comment un terroriste minutieusement préparé aurait-il pu oublier sa carte d’identité dans un véhicule? Certains n’hésitent pas à y voir la preuve d’un « coup monté ».

Voir l'image sur Twitter

Qu’il s’agisse juste d’une erreur leur paraît définitivement trop simple. Qu’ils se rassurent, les enquêteurs ont également été surpris par la différence entre la maîtrise afffichée sur les différentes vidéos et cette erreur grossière. Mais comme le rappelle Nicolas Comte, du syndicat de police Force ouvrière, sur BFMTV: « L’erreur est humaine ». Il peut s’agir d’une simple étourderie.

Sur France 2, la thèse de l’abandon volontaire de la carte d’identité par les terroristes, autrement dit la création d’une fausse piste, est également mise à mal par les prélèvements ADN réalisés dans la voiture, qui correspondent à un profil génétique similaire, note FTVI. Tout comme la probable collecte d’autres preuves, comme des empreintes, les chargeurs de kalachnikovs etc.

by CC via www.l’express.fr

Be the first to comment

Laisser un commentaire