Découverte des traces d’une civilisation inconnue aux USA

Smithsonian Institution National Museum of Natural History Department of Anthropology crurator Dr. Dennis Stanford sitting in front of several Clovis Points
Ces outils trouvés en Floride datent de 14 550 ans
Ces outils trouvés en Floride datent de 14 550 ans

Lors de fouilles en Floride un groupe d’archéologues américains a découvert des instruments d’une ancienne culture, à ce jour inconnue.

Les outils de pierre et les os de mastodonte coupés, qui ont été trouvés sur le site archéologique de Page-Ladson, dans l’Etat de Floride, prouvent que des humains ont habité dans le sud du territoire contemporain des Etats-Unis il y a presque 15,000 années, rapporte Sci-News.

Dans les années 1980-90, les scientifiques David Webb et James Dunbar de l’institut de recherche d’Aucilla ont examiné le site Page-Ladson, un site archéologique situé à huit mètres sous l’eau dans un gouffre rocheux sur la rivière d’Aucilla, près de la ville floridienne de Tallahassee. Au cours de cette expédition, ils ont récupéré plusieurs outils de pierre et une défense de mastodonte portant des éraflures effectuées à l’aide d’un outil datant d’il y a plus de 14.000 ans.

Toutefois, cette trouvaille a reçu peu d’attention car les objets récupérés étaient considérés comme trop vieux pour être réels et d’origine douteuse parce qu’ils avaient été trouvés sous l’eau.

Entre 2012 et 2014, M. Dunbar, avec d’autres chercheurs, ont découvert d’autres outils de pierre et d’os d’animaux éteints. Ils ont également trouvé un biface – un couteau ancien aux bords tranchants sur les deux côté, utilisé pour la chasse ou pour découper les proies.

Le Dr. Daniel Fisher, également archéologue à l’Université du Michigan, a aussi étudié la défense de mastodonte récupérée par l’équipe de M. Dunbar lors des récentes fouilles.

Il a confirmé l’hypothèse originale, selon laquelle les profondes rainures parallèles observées à la surface de la défense étaient des marques faites par des humains à l’aide d’outils en pierre afin d’enlever la défense du crâne.

« Ces rainures sont clairement le résultat de l’activité humaine, et, tenant compte des nouveaux résultats de l’examen radiocarbone, on peut faire la conclusion que des humains avaient traité une carcasse de mastodonte sur le territoire actuel du sud-est des Etats-Unis beaucoup plus tôt qu’on a pu le penser auparavant », a déclaré Dr. Fisher.

« En outre, notre découverte présente des preuves solides que les chasseurs humains de l’époque ne chassaient pas les mastodontes jusqu’à l’extinction. Au contraire, tous les objets trouvés sur le site montrent que les humains et la mégafaune ont coexisté pendant au moins 2.000 ans », a-t-il expliqué.

En utilisant les dernières techniques de datation au radiocarbone, l’équipe d’archéologues a découvert que l’âge de tous les artefacts était d’environ 14.550 années – soit au moins 1.500 ans plus vieux que ceux de la civilisation de Clovis.

Jusqu’à cette découverte, les archéologues croyaient qu’un groupe humain appelé Clovis était la civilisation la plus ancienne du continent américain. Les scientifiques évaluent qu’ils se sont installés dans cette région il y a environ 13.200 ans.

Source : Wikistrike

Le 19/05/16 by Francky

franck
About franck 2190 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire