Double attentat à l’aéroport international Atatürk, plusieurs victimes et blessés

Une ambulance en route.
© REUTERS/ Osman Orsal

L’aéroport international Atatürk a été frappé mardi par deux explosions, suivies d’un échange de tirs.

Le ministre turc de la Justice Bekir Bozdağ a confirmé que 10 personnes avaient été tuées dans le double attentat qui a frappé ce mardi soir l’aéroport international d’Istanbul, précisant que le premier kamikaze s’est fait exploser non loin de l’entrée du terminal intrenational, après quoi un engin explosif a été activé par son complice.

Selon un bilan révisé, au moins 60 blessés ont été transportés à l’hôpital, dont 6 dans un état grave.

Plus tôt dans la journée, il a été annoncé que deux explosions suivies d’un échange de tirs avaient retenti au terminal international de l’aéroport Atatürk d’Istanbul. La chaîne de télévision Haberturk annonçait qu’au moins 40 blessés avaient été transportés dans des hôpitaux de la ville.

D’après l’interlocuteur de l’agence, l’explosion s’est produite lors d’un contrôle, près d’un détecteur de métaux.

Une source au sein de la sécurité de la ville avait plus tôt annoncé à Sputnik, se référant aux témoins oculaires qu’un couple — un jeune homme et une jeune femme — auraient fait explosé leurs ceintures explosives à l’aéroport.

Et de préciser que l’aéroport avait été bouclé par les forces de l’ordre. « Toutes les sorties et entrées sont fermées alors que des passagers et les gens qui les accompagnent restent à l’intérieur », a rajouté l’interlocuteur de l’agence.

Un témoin précise que l’explosion s’est produite dans la salle d’arrivée de l’aéroport et qu’il reste bloqué à l’intérieur.

https://twitter.com/ghostknight135/status/747873493274996736

Selon des témoins cités par la chaîne CNN Turk, la fusillade a éclaté sur le parking de l’aéroport et des blessés étaient transportés à bord de taxis vers les hôpitaux de la ville.

Voir l'image sur Twitter

 

Le premier ministre turc a appelé à mettre en place une cellule de crise suite aux attentats survenus. La prise de sang pour les blessés est en cours.

Source : Sputnik

Le 28/06/16 by Francky

franck
About franck 2190 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire