Good Pay, la première carte bancaire éthique et écologique

Good Pay, la première carte bancaire éthique et écologique

NewB, banque coopérative belge, a conçu une carte de paiement responsable et écologique. Biodégradable, mesurant l’impact environnemental des achats réalisés, elle ne permet pas le crédit mais seulement de dépenser le solde réel. De plus, pour chaque transaction réalisée, 5 centimes sont versés à une bonne cause.

La NewB est une banque coopérative belge, citoyenne et participative, qui compte plus de 130 organisations adhérentes et près de 50 000 coopérateurs. Née en réponse à la « crise économique » de 2008, son objectif, résumé sur son site, est de « construire une nouvelle banque coopérative. Pourquoi ? Pour être en mesure d’affronter les défis financiers de demain. Ceux-ci nécessitent une banque par nous et pour nous, une banque totalement transparente et extrêmement sobre. Une banque qui investisse notre argent dans l’économie réelle et qui œuvre à une société plus durable ».

Parce qu’elle tente de repenser l’activité bancaire en tenant compte du bien commun, cette banque a conçu une carte répondant à plusieurs impératifs éthiques, pratiques et économiques. Il s’agit de la GOODPAY Prepaid MasterCard. Conçue dans un matériau biodégradable (car fabriquée à partir de résidus de maïs), elle a la particularité d’informer sur l’impact environnemental de chaque paiement réalisé ! De quoi interpeller ceux qui cherche à responsabiliser leur mode de vie.

À rebours de la logique du cercle vicieux (côté client) et juteux (côté banque) du crédit à la consommation, donc de l’endettement et des agios, celle-ci ne permet pas l’endettement : le solde réel de la carte est la seule limite. Pas d’argent ? Il vous faudra patienter ! Un communiqué de NewB publié en mars expose que « [l]’argent que vous déposez sur la carte est conservé en toute sécurité par la banque Rabobank, aux Pays-Bas. Dotée d’un système informatique de pointe, Rabobank, la plus grande banque coopérative d’Europe, est aussi l’une des banques les plus solvables en Europe. » Conçue sur le système de paiement MasterCard, la carte est acceptée partout dans le monde et aussi en ligne.

01_newb_good_pay

Président de la NewB, Bernard Bayot expose ainsi le concept : « Avec la NewB Card vous n’achetez plus à crédit, vous protégez votre vie privée, vous contrôlez vous-même ce qui est possible ou non (par exemple pour vos enfants), vous commandez votre carte dans une des 10 langues les plus utilisées en Belgique et vous offrez 5 cents à une bonne cause lors de chaque transaction avec la carte. Elle se trouve également dans les 50% des cartes prépayées les moins chères en Belgique et est gratuite si vous l’utilisez de manière active. La carte est biodégradable, calcule votre empreinte écologique et vous recevez une prime si vous ne retirez pas d’espèces en Belgique pendant un an ». Il ne manquerait plus qu’une version en mode « monnaie locale » pour la rendre parfaite.

NewB, en plus d’être une coopérative, évite la « haute finance » et les montages boursiers qui ne seraient pas en phase avec son éthique. Lorsque l’on sait le rôle décisif que jouent les banques dans l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent, ce dont maints scandales financiers ont illustré ces dernières années, ne peut-on espérer qu’une telle initiative non seulement réussisse, mais fasse florès ?

02_newb_good_pay

04_newb_good_pay

Source :  Mr Mondialisation via NewB.coop

Le 01/05/16 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire