Guerre au cash : la Corée du Sud supprime les pièces de monnaie

La Corée du Sud est en voie d’abolir totalement l’usage de l’argent liquide. La banque de Corée a annoncé son intention de mettre un terme aux pièces de monnaie d’ici 2020. La pièce de monnaie la plus importante encore en circulation aujourd’hui à une valeur inférieure à 0,50 €.

© Google

L’année prochaine, dans le cadre d’un projet pilote, les Sud-Coréens seront encouragés à remettre toutes leurs pièces de monnaie en échange d’un crédit supplémentaire sur leur carte « T Money » qui leur sert à payer les transports en commun, les taxis, et plus de 30 000 magasins de proximité. Si ce test est réussi, le plan pourrait être déployé à travers tout le pays à partir de 2018.

Une avance technologique

Le gouvernement sud-coréen peut s’appuyer sur une société très en avance sur le plan technologique. La majorité des Sud-Coréens réalisent la plupart de leurs achats en ligne et le paiement par smartphone est bien établi, en particulier chez les jeunes.

En outre, la Corée du Sud est déjà l’un des pays les moins dépendants du monde à l’égard de l’argent liquide. Les citoyens détiennent en moyenne 1,9 carte de crédit par personne, et seulement 5 % des paiements sont encore effectués en espèces.

Pour LeeHyo-chan, directeur de recherche à l’Institut des Finances de Crédit de Séoul, ce nouveau programme profitera à la fois aux clients et aux commerçants, mais pas seulement : « Il en coûte plus de 10 won pour fabriquer une pièce de 10 won», explique-t-il, précisant que la banque centrale de Corée dépense chaque année plus de 40 millions de dollars pour fabriquer les pièces de monnaie.

Un autre des avantages de la transition vers le paiement électronique est qu’elle permettrait de lutter contre le développement de l’économie souterraine, d’augmenter en conséquence les recettes fiscales, et ainsi, de favoriser la croissance économique.

La guerre contre les espèces se mondialise.

La guerre contre l’argent liquide se généralise à l’échelle mondiale. En Inde, le gouvernement a décrété du jour au lendemain la suppression des billets de 500 et 1000 roupies pour éradiquer l’économie souterraine.

Les pays scandinaves sont aussi très en avance dans ce domaine.

SEB, Swedbank et Nordea Bank, 3 des 4 plus grandes banques de la Suède, n’acceptent plus de paiement en espèces au comptoir depuis 2013. Pour transférer de l’argent, il faut donc utiliser les cartes de crédit, Internet, ou un téléphone mobile, au grand dam des titulaires de comptes de retraite.

À l’heure actuelle, les transactions en espèces représentent moins de 2 % du total en Suède. Selon les estimations, dans les 5 prochaines années, elles pourraient même représenter moins de 0,5 %.

Dans le courant de cette année, la plus grande banque de Norvège a appelé à prendre la voie d’une société sans espèces.

Commentaire: Les gouvernements et les médias complices essaient, avec des mots doux, de nous faire croire que une société sans argent liquide nous rendra plus libres, plus efficaces, plus heureux. Mais ce qu’ils veulent est nous rendre plus dépendants, plus esclaves. La guerre au cash est vraiment une guerre contre l’individu qui, soumis à l’électronique, aura perdu tout mouvement de liberté pour se transformer, graduellement, en un chip du système.

Source: Sott.net

Le 05/12/16 by Francky

franck
About franck 2187 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire