Hermès fait verser des (vraies) larmes aux crocodiles (Vidéo)

« Lorsque le pistolet d’abattage semblait mal fonctionner, le responsable de l’établissement avait donné pour instruction aux employés de découper des centaines d’alligators conscients et d’essayer de disloquer leurs vertèbres, puis d’enfoncer un bâton en métal dans leur colonne vertébrale afin de mouliner leur cervelle. »

Entassés dans des fosses, en Afrique et aux États-Unis, ces reptiles mènent une courte vie misérable, plus considérés comme des articles de maroquinerie que comme des êtres sensibles. Une enquête de PETA aux États-Unis révèle les cruelles pratiques d’un élevage de crocodiles au Zimbabwe et d’alligators au Texas, découpés à la scie alors qu’ils sont encore vivants. Leur peau est destinée à la fabrication de sacs de luxeBirkin37 000 euros pièce – et de bracelets montres – 1 700 euros – de la marque Hermès.

Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France : « Les révélations de PETA sur les fournisseurs d’Hermès montre que chaque bracelet de montre ou chaque sac Birkin est la trace qu’un être vivant et sensible a enduré une vie misérable et une mort atroce. Des gens paient des milliers d’euros pour ces accessoires, mais ce sont les reptiles de ces élevages intensifs cruels et répugnants qui en paient le vrai prix. » Jeudi 2 juillet, Isabelle a organisé un happening devant le magasin Hermès de l’avenue George-V à Paris – à la grande joie, vous l’imaginez, du personnel – où un mannequin ensanglanté a symbolisé le calvaire de ces reptiles.

PETA a demandé à la marque « de cesser de tirer profit de la vie atroce vécue par ces animaux et de leur mort en renonçant définitivement aux peaux exotiques ». Les animaux ne sont ni des manteaux, ni des chaussures, ni des accessoires de mode, ne leur piquons pas leur peau ! (la vidéo action de PETA France ci-dessous)

La preuve en image de milliers de crocodiles entassés dans des fosses bétonnées
et des alligators dans des bassins crasseux, tous abattus pour leur peau avant l’âge adulte.
https://youtu.be/lUzeLlO8N6M

Source : Altermonde sans frontières

Le 29/07/15 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire