Indonésie : Fumer c’est gratuit… avec la police.

 

Indonésie : la police brûle trois tonnes de cannabis et drogue toute une ville

La police indonésienne, pour se féliciter d’une récente saisie de drogue, a décidé de brûler trois tonnes de cannabis… dont les effets ont été ressentis par les habitants de la ville de Tangerang.

La police indonésienne, pour se féliciter d’une récente saisie de drogue, a décidé de brûler trois tonnes de cannabis et rend toute une ville complètement «stone».

ILLUSTRATION. AFP / Marcel Van Hoorn.

Quand la police indonésienne décide de se débarrasser de trois tonnes de drogue par le feu, c’est toute la ville qui en profite. C’est ce qui est arrivé aux habitants de la ville de Tangerang, en Indonésie, rapporte le Daily Mail.La fumée du cannabis qui brûlait s’est peu à peu propagée dans les maisons et les habitants ont rapidement souffert de maux de tête et d’étourdissements.

Ces trois tonnes de résine de cannabis ont été saisies au cours de ces dernières semaines, et les policiers ont décidé de les détruire fin mars. Le responsable de la police locale a affirmé que cette importante quantité de drogue provenait du sud de la ville. La valeur totale de la marchandise détruite se chiffrerait à 1 million de dollars (environ 930 000 euros). Lors de cette incinération, tous les officiers étaient munis de masques pour éviter les effets secondaires, mais les badauds et le reste de la population n’étaient, eux, pas protégés.

Un habitant qui ne portait pas de protection a rapporté au Daily Mail qu’il avait ressenti des maux de tête. Et un journaliste britannique a affirmé qu’il avait dû «s’asseoir pour prendre une tasse de thé».

Outre les trois tonnes de cannabis,  près de 2 kilos de méthamphétamine et plus de 2 500 pilules d’ecstasy ont également été détruits par les autorités.

VIDEO. En brûlant trois tonnes de cannabis, les policiers drogue toute la ville

Plutôt insolite,  non ?

Source : Le Parisien

Le 31/03/15 by Francky.

franck
About franck 2199 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire