La Slovénie inscrit le droit à une eau potable non privatisée dans sa Constitution

Le parlement slovène a inscrit jeudi le droit à l’eau potable dans sa Constitution, insistant sur le fait que cette ressource ne peut être privatisée, une première au sein de l’Union européenne.

La Slovénie inscrit le droit à une eau potable non privatisée dans sa Constitution
La Slovénie inscrit le droit à une eau potable non privatisée dans sa Constitution – © Tous droits réservés

Adopté à l’unanimité des votants, l’amendement constitutionnel stipule que « chacun a le droit à l’eau potable« , et que celle-ci n’est « pas une marchandise« .

« L’approvisionnement en eau de la population est assurée par l’Etat via les collectivités locales, directement et de façon non-lucrative« , précise ce texte. « Les ressources en eau sont un bien public géré par l’Etat. Elles sont destinées en premier lieu à assurer l’approvisionnement durable en eau potable de la population, et ne sont à ce titre pas une marchandise« , souligne-t-il également.

Lancée par le milieu associatif, l’initiative avait été endossée notamment par le gouvernement de centre-gauche du Premier ministre Miro Cerar.

« L’eau slovène de plus en plus convoitée à l’avenir »

Avant le vote, ce dernier avait appelé les députés à offrir à « l’or liquide du 21e siècle le plus haut niveau de protection légale« , l’eau étant appelée, selon lui, à devenir un bien « de plus en plus convoité à l’avenir« .

En particulier, « l’eau slovène est de très bonne qualité et en raison de sa valeur elle aiguisera certainement les appétits de pays étrangers et de sociétés internationales« , a prévenu le chef de gouvernement de ce petit pays alpin de 2 millions d’habitants.

En 2014, l’Union européenne a accepté d’exclure « l’approvisionnement en eau et la gestion des ressources hydriques » des règles régissant le marché intérieur européen.

Selon le Rapport mondial permanent en ligne sur le droit à l’eau (Ramprede), seuls 15 Etats dans le monde avaient jusqu’alors inscrit le droit à l’eau potable dans leur Constitution, dont « aucun pays européen« .

Source: RTBF.be (Belga)

Le 21/11/16 by Francky

franck
About franck 2190 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire