L’enquête sur le crash du MH17 est motivée politiquement, selon Moscou

Les conclusions du parquet néerlandais sur la catastrophe du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans le ciel du Donbass montrent que l’enquête n’est pas objective et est motivée politiquement, a déclaré ce mercredi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Le lieu du crash du Boeing malaisien dans le Donbass
© Sputnik. MikhailVoskresenskiy

Selon la déclaration de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, les conclusions du parquet néerlandais sur la catastrophe du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans le ciel du Donbass montrent que l’enquête n’est pas objective et est motivée politiquement.

« La Russie est déçue par le fait que la situation autour de l’enquête sur la catastrophe du Boeing ne change pas. Les conclusions du parquet néerlandais montrent que l’enquête n’est pas objective et est motivée politiquement », a-t-elle indiqué.

Maria Zakharova précise également dans son commentaire officiel que la participation de l’Ukraine dans le groupe d’enquête conjoint nuit à la situation. La présence de l’Ukraine dans ce groupe permet à ce pays de faire avancer l’enquête dans une direction erronée, souligne la porte-parole.

« La Russie avait dès le début proposé de travailler de manière conjointe et de s’appuyer seulement sur les faits. Au contraire les enquêteurs internationaux ont empêché Moscou de participer de manière complète à l’enquête. Cela ressemble à une mauvaise blague, mais dans le même temps, ils ont fait de l’Ukraine un membre à part entière du groupe d’enquête conjoint, lui ayant donné la possibilité de falsifier les preuves et de faire avancer l’affaire dans ses intérêts », lit-on dans son commentaire officiel.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s’était écrasé le 17 juillet 2014 dans le ciel du Donbass dans des circonstances encore obscures. Les 298 personnes se trouvant à bord de l’avion ont péri. L’enquête sur la catastrophe est menée par un groupe conjoint composé des experts australiens, belges, malaisiens, néerlandais et ukrainiens.

Source: Sputnik France

Le 28/09/16 by Francky

franck
About franck 2187 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire