Libye : Des courriels adressés à hillary Clinton contredisent la version officielle de la France

French president Nicolas Sarkozy (L) welcomes Libyan leader Moamer Kadhafi 10 December 2007 at the French Elysee Palace in Paris. A tent for Kadhafi has been erected in the gardens of the Hotel Marigny, the 19th-century mansion which is used as an official guesthouse for state visits. Kadhafi is on a five-day visit to France for a high-profile visit set to usher in multi-billion-euro nuclear and aviation contracts, even as critics lashed President Nicolas Sarkozy for inviting the former pariah. AFP PHOTO ERIC FEFERBERG

Des espions français ont secrètement organisé et financé les rebelles libyens qui ont vaincu Mouammar Kadhafi, selon des courriels adressés à Hillary Clinton rendus publiques le 22 juin.

Libye : des courriels adressés à Hillary Clinton contredisent la version officielle de la France

Les notes de Sidney Blumenthal, le conseiller d’Hillary Clinton, contredisent la version officielle française concernant l’intervention en Libye. Ces éléments soulèvent des questions épineuses concernant une guerre qui a destitué un dictateur mais répandu le chaos et le radicalisme en lieu et place de ce dernier. Ces courriels auraient été rédigés par un ancien agent de la CIA, Tyler Drumheller, et publiés par une équipe spéciale du Congrès qui enquêtait sur l’offensive de 2012 dans la mission américaine à Benghazi.

La version officielle de la France, la plus souvent relayée, soutient que le président Nicolas Sarkozy était horrifié par la violente répression de Kadhafi contre les manifestants en février 2011, mais n’avait pas d’idée précise sur la façon d’apporter son soutien au peuple libyen. Arrive ensuite un « intellectuel » aventurier, Bernard-Henri Levy, qui a rencontré le 4 mars Moustapha Abdul Jalil, leader du Conseil national de transition et qui appelle Sarkozy afin que ce dernier invite Jalil à l’Élysée pour ensuite, le 10 mars, reconnaître le Conseil national de transition comme gouvernement officiel de la Libye.

Les courriels adressés à Hillary Clinton racontent une histoire beaucoup moins « héroïque »…

Selon un document datant du 22 mars 2011, les « officiers » de la DGSE ont « organisé une série de rencontres secrètes » avec Jalil et le général Abdul Fatah Younis à Benghazi fin février, et leur ont donné « de l’argent et des directives » afin de mettre en place le CNT, dont la formation a été annoncée le 27 février. Les officiers, « aux ordres de Sarkozy, ont promis que le conseil organisé par la France serait reconnu par celle-ci comme nouveau gouvernement libyen ».

sarkozy_kadhafi4321

« En échange de leur aide, les officiers de la DGSE ont indiqué que le nouveau gouvernement libyen devrait favoriser les sociétés et intérêts français, notamment dans le cadre de l’industrie pétrolière en Libye », selon ce mémo.

Le courriel stipule également que Jalil et Younis ont « accepté cette offre » et « gardé contact avec des officiers de la DGSE au Caire ». Le titre de ce mémo : « Comment la France a créé le conseil national libyen, ou l’argent parle ».

Un autre mémo datant du 5 mai affirment que des individus proches du conseil ont confié« en toute discrétion » qu’à la mi-avril 2011 déjà, des vols humanitaires français se sont envolés vers la Libye, avec à leur bord des « directeurs de la société française TOTAL, le géant de la construction VINCI et des leaders de la société EADS (European Aeronautic Defense and Space Company) ». Des vols ultérieurs ont également transporté des représentants de « Thalys et d’autres grandes sociétés françaises, toutes liées de près à Sarkozy ».

« Après avoir rencontré le Conseil, ces hommes d’affaires français ont discrètement quitté le pays pour l’Égypte, par la route de Tobrouk. Ces convois étaient planifiés et protégés par des officiers paramilitaires de la DGSE », selon ce mémo, qui ajoute que BHL lui-même a eu l’idée de réunir le conseil et ces sociétés françaises afin de signer un accord qui donnerait à ces mêmes sociétés « la précédence » dans les affaires du pays. Il aurait profité de sa qualité de « journaliste » pour masquer ses activités secrètes.

Un mémo datant de septembre 2011 affirme que Sarkozy a demandé aux Libyens de réserver 35 % de leur marché pétrolier aux firmes françaises, notamment TOTAL, lorsqu’il a voyagé à Tripoli au cours de ce même mois.

Cependant, au final, ce sont les sociétés ENI (Italie) ainsi que d’autres sociétés russes et chinoises qui ont prévalu, alors même que la production pétrolière libyenne chutait à cause de la guerre civile.

libya-bhl

La véracité et l’authenticité de ces mémos est difficile voire impossible à certifier

Ceci dit, BHL est depuis longtemps une personnalité controversée en France, et le CNT libyen est aux prises avec des rivalités internes. Younis fut assassiné en juillet 2011, suite à l’insistance de Jalil, selon un mémo du 8 août adressé à Hillary Clinton. Et Drumheller lui-même est au centre d’une controverse concernant son rôle dans la préparation de la guerre en Irak en 2003. La gauche américaine le voit comme celui qui a révélé la vérité, tandis que la droite affirme qu’il a contribué à répandre des mensonges qu’il a par la suite dû reconnaître.

L’ambassade française à Washington a refusé de commenter ces informations, et n’a même pas pris la peine de les démentir. Le ministère français de la Défense (qui chapeaute la DGSE) a également refusé de commenter ces informations.

Notre service de presse a reçu votre requête et vous remercie pour l’intérêt que vous portez aux affaires de la Défense. Vous comprendrez aisément que le ministère de la Défense ne souhaite pas répondre à votre question.

Réponse du ministère français de la Défense à Al-Monitor

Le ministère français de la Défense a également refusé de commenter le contenu des courriels adressés à Hillary Clinton, envoyés à une adresse privée qu’elle utilisait lorsqu’elle était secrétaire d’État. Les républicains ont bondi sur cette affaire pour nuire à la campagne présidentielle d’Hillary Clinton et ont accusé le département d’État d’avoir manqué à son devoir en ne les ayant pas faits suivre au comité spécial.

Ces courriels auraient dû être rendus publiques lorsqu’Hillary Clinton a quitté ses fonctions, ou à tout le moins inclus dans les dossiers publiés par le département d’État dans le cadre de la publication sélective des registres de Mme Clinton concernant la Libye. Pour cette raison, le comité a pris la décision de publier les récents registres de Mme Clinton découverts par le comité.

Trey Gowdy, président du comité d’étude républicain

Le rôle des espions français en Libye a déjà été abordé par le passé, notamment dans le livre La vérité sur notre guerre en Libye de l’historien français Jean-Christophe Notin. Ce livre affirme que le rôle de BHL dans la décision de la France d’intervenir en Libye a été surestimé.

BHL et Shell... béashell

Toute la vérité n’a pas été dite sur cette guerre, car il n’y a eu qu’un seul narrateur : BHL. Oui, il était l’un des interlocuteurs des Libyens. Mais ses récits cachent non seulement les détails de l’intervention des militaires de la coalition armée, mais également le travail sous couverture des responsables militaires et des diplomates sur le terrain, et ce pendant une période assez longue, en Libye.

Jean-Christophe Notin, La vérité sur notre guerre en Libye

 

D’autres mémos publiés le 22 juin corroborent l’idée selon laquelle Sarkozy était déjà bien décidé à intervenir au début des révoltes contres Kadhafi, et ce malgré les tentatives de le courtiser après que ce dernier a abandonné son programme d’armement et tenté d’établir des liens étroits avec l’Occident. Un mémo du 20 mars, par exemple, stipule que Sarkozy « prévoit que la France mène l’offensive contre Kadhafi, et ce de manière relativement durable », et considérait cette situation comme une occasion pour la France de s’imposer à nouveau comme une puissance militaire.

Source : Quenel+

Le 30/06/15 by Francky.

franck
About franck 2199 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire