Passage à tabac de l’artisan : le garde du corps de la princesse saoudienne en garde à vue

Le garde du corps avait violemment frappé un artisan parisien, lequel a été séquestré pendant plusieurs heures pour avoir pris des photos de l’appartement d’une princesse saoudienne. Selon Le Point, le garde du corps a été mis en garde à vue.

Illustration ©Fahad Shadeed / Reuters
Illustration ©Fahad Shadeed / Reuters

Après le passage à tabac d’un décorateur parisien dans une luxueuse résidence appartenant à une princesse saoudienne, le garde du corps de cette dernière a été entendu sous le régime de la garde à vue.

«Il faut le tuer, ce chien», aurait éclaté la princesse saoudienne, fille du roi Salman d’Arabie saoudite, à l’endroit de l’artisan parisien venu effectuer des travaux dans son appartement de prestige. Sans doute le malheureux ouvrier voulait-il prendre des photos à usage professionnel afin d’effectuer sa tâche. Selon Le Point, la princesse a pris la mouche, pensant que l’artisan revendrait ses photos à des journalistes. Le garde du corps l’aurait alors frappé, avant de ligoter et de le faire tomber à genoux devant la saoudienne prise de colère. Le décorateur aurait alors été obligé de baiser ses pieds, menacé par le garde du corps tenant une arme.

Jeté dehors sans être payé

Après avoir été séquestré, menacé et insulté pendant quatre heures, le décorateur a été jeté à la rue, se voyant interdire «à jamais» de remettre les pieds dans l’ensemble du XVIe arrondissement de Paris. Et, en guise de punition, les Saoudiens n’ont pas jugé bon de régler le montant des travaux, soit la coquette somme de 20 000 euros.

Présent lors de la garde à vue, l’avocat du garde du corps a remis en cause la version du décorateur d’intérieur : «Il y avait plus de 20 personnes dans l’appartement. Comment ces faits décrits par le plaignant ont pu passer inaperçus ?», a déclaré le défenseur contacté par Le Point, lequel pense savoir que la résidence de la fille de roi comporte de nombreuses caméras de vidéosurveillance, dont l’examen des images pourrait éclaircir les circonstances de l’incident.

Source: RT France

Le 30/09/16 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire