TAFTA/TTIP : « SI RIEN NE CHANGE, LA FRANCE DEMANDERA L’ARRÊT DES NÉGOCIATIONS » (Vidéo)

Le secrétaire d’Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl, demande que l’état d’esprit autour des négociations du Traité de commerce transatlantique change rapidement. Sinon la France laissera tomber.

A PROPOS DE CETTE VIDEO

Le secrétaire d’Etat Matthias Fekl a dénoncé l’ »opacité » autour des négociations qui ont pour but d’instituer un traité commercial entre l’Union européenne et les Etats-Unis

« Il est inacceptable que des enjeux fondamentaux soient négociés en secret. » Interpellé mercredi lors de la séance des questions au gouvernement, le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl, a dénoncé « l’opacité » dans laquelle se déroule les négociations en cours sur le Traité de commerce transatlantique (TAFTA).

Ce traité, aussi appelé TTIP, est négocié depuis deux ans entre l’Union européenne, représentée par la Commission européenne, et les Etats-Unis. Si les deux parties arrivent à un accord, le TAFTA deviendrait le plus grand accord commercial au monde, avec 850 millions de consommateurs.

« Interdire les tribunaux privés »

En septembre, dans un entretien accordé à Sud Ouest, Matthias Fekl avait estimé possible l’ »arrêt pur et simple » des négociations par la France, déplorant l’attitude des Américains, ce qui n’a pas toujours été le cas.

Mercredi, dans l’hémicycle, le secrétaire d’État a confirmé son positionnement : la France demandera la fin des négociations « si rien ne change dans un délai raisonnable, c’est-à-dire dans les jours qui viennent et dans le courant de l’année 2016« .

Il a expliqué que la France souhaite également « interdire les tribunaux privés devant lesquels des grands groupes multinationaux peuvent attaquer des choix démocratiques« . Le TAFTA prévoit en effet de recourir à des tribunaux d’arbitrage privés afin de régler les différends entre investisseurs et Etats.

Matthias Fekl a enfin assuré que le gouvernement allait « pousser des intérêts offensifs« , comme « la défense de notre agriculture« , la diversité culturelle ou encore « l’accès aux marchés publics américains pour les entreprises françaises« .

Source : LCP

Image à la Une : Matthias Fekl

Le 07/10/15 by Francky

franck
About franck 2199 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire