Turquie : 51 morts dans un attentat contre un mariage, le kamikaze aurait entre 12 et 14 ans

L’attaque qui a endeuillé un mariage le 20 août dans le sud de la Turquie, près de la frontière syrienne, aurait été commise par un très jeune kamikaze a assuré le président turc, qui a fait de l’Etat islamique son premier suspect.

Source: AFP

L’auteur, un jeune de 12 à 14 ans

En conférence de presse, le président Recep Tayyip Erdogan a indiqué que l’attentat de Gaziantep avait été commis par «un kamikaze âgé entre 12 à 14 ans qui soit s’est fait exploser, soit portait des explosifs actionnés à distance».

Il a ajouté que ses soupçons se portaient sur Daesh, même si l’organisation n’a pas, pour l’heure, revendiqué l’action.

https://twitter.com/metesohtaoglu/status/767098537024876544

Le chef de l’Etat a par ailleurs assuré qu’il n’y avait «pas de différences» entre l’organisation islamiste, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et Fetullah Gülen, le cerveau présumé de la tentative manquée de coup d’Etat militaire du 15 juillet.

Le bilan monte à 51 morts

Alors que le bilan a évolué plusieurs fois dans la journée du 21 août, il est désormais de 51 morts et 69 blessés, parmi lesquels 17 se trouvent dans un état critique, a affirmé Erdogan.

Le 20 août, l’attentat a frappé une cérémonie de mariage qui se déroulait en plein air, dans la ville de Gaziantep, majoritairement peuplée de Kurdes.

Auteur: RT

Dans la foulée, le Conseil suprême de la radio et de la télévision (RTUK), organisme d’Etat qui gère les médias en Turquie, a suspendu toute diffusion d’informations sur l’explosion meurtrière, afin de ne pas favoriser un sentiment de «peur dans la communauté». Le RTUK a également assuré que la publication de telles informations pourrait «servir les buts des organisations terroristes» responsables de l’attentat.

Peu de temps avant l’attaque, le gouvernorat de la province de Gaziantep avait décrété, pour 15 jours, une zone de sécurité renforcée à la frontière avec la Syrie. La mesure faisait suite à une attaque à la roquette en provenance du territoire syrien, qui s’était abattue sur la ville de Karkamis.

Source : RT France

Le 21/08/16 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire