VIDÉO – Les supporters bosniens ne respectent pas la minute de silence et se font huer par les Irlandais

FOOTBALL – Le barrage retour de qualification à l’Euro 2016 opposant l’Irlande à la Bosnie-Herzégovine a été précédé d’une minute de silence, lundi. Pas vraiment respectée par les visiteurs, qui ont été hués par les Irlandais dans la foulée.

Les supporters bosniens lors du match aller, le 13 novembre à Zenica.Les supporters bosniens lors du match aller, le 13 novembre à Zenica.Photo: ELVIS BARUKCIC / AFP

Ce devait être un moment solennel. De la NBA au Championnat de football italien, de l’entraînement de l’Angleterre aux plus grandes villes du monde, une minute de silence a été respectée, en mémoire des victimes des attentats survenus à Paris, vendredi soir, et qui ont causé la mort d’au moins 129 personnes. Lundi soir, ce moment de recueillement s’est aussi tenu à Dublin, où l’Irlande et la Bosnie-Herzégovine se disputaient un billet de qualification à l’Euro 2016, qui se tiendra en France.

Alors que les joueurs sont bras dessus, bras dessous, au niveau du rond central et que le message « Moment’s silence, Liberté, Egalité, Fraternité » est affiché dans le stade, la majorité des spectateurs se taisent. Mais une poignée de Bosniens en profitent pour s’exprimer, semble-t-il afin d’encourager leur équipe, brisant ainsi le silence.

Aussitôt, les autres spectateurs ont lancé un « Chhhhhhhhut » et des huées, qui n’ont pas eu l’effet tout à fait espéré puisque les encouragements n’en étaient que plus forts. Alors tout le monde a choisi de transformer cette minute de silence en minute d’applaudissements. Une belle manière de rendre hommage tout en couvrant les gémissements de quelques idiots.

Source : Métronews

Le 16/11/15 by Francky

franck
About franck 2198 Articles
J'ai pris ma première bouffée d'air un 19 mars 1971 à Mâcon en Saône et Loire (71). Passionné par les grands mystères de la vie, par l'humain et notamment son comportement, Je cherche des réponses à mes questions que je n'aurai surement jamais vu la complexité du fonctionnement du genre humain. Les guerres et les haines que génèrent les religions ou la différence de couleur de peau principalement me laisse à penser que l'homme est un ignorant bestial et que les actions qui nous mèneront sur le chemin de l'amour de son prochain, peu importe nos différences, ne sont pas assez nombreuses. Néanmoins j'ai foi en l'être humain...

Be the first to comment

Laisser un commentaire